• « Mon fils était à l'école. Je suis sortie en laissant la maison ouverte. Abandonner son fils : peut-on faire pire ? J'ai fait cela. Je savais où j'allais. Partir, repartir à zéro. Être prête à tout... » Chaque année, quelque 100 000 japonais s'évaporent sans laisser de traces.
    En stock